Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Quelques remarques sur le sujet et des faits:

- Traitons les homosexuels indifféremment des autres et ils feront de même.

- A notre époque, le mariage, outre qu’il constitue un engagement juridique, a pour but de se faire reconnaître par les autres comme couple et avec des enfants comme famille.

- La nature n’a pas « prévu » la reproduction humaine, elle ne prévoit rien, elle n’a pas de conscience.
Les hommes et les femmes stériles ne peuvent avoir d’enfant, devrait-on les empêcher d’adopter ? Il existe beaucoup de raisons pour confier des enfants à des personnes, je ne crois pas que la capacité à procréer en soit une bonne.

- Les études sérieuses menées sur l’homoparentalité ont globalement des résultats qui laissent à penser qu’il n’y a pas de différence de fond (1). Néanmoins, on observe chez ces enfants une plus grande sensibilité. D’après certaines de ces études, cela serait dû à la façon dont les traitent les autres enfants (retourner au premier point).

- Il n’y a pas si longtemps les griefs d’incapacité à élever des enfants étaient émis à l’encontre des couples non mariés et des femmes seules.

- Si on admet qu’une personne (qui n’a, d’après moi, qu’un seul sexe) peut élever un enfant, pourquoi 2 (même de sexe identique) ne le pourraient-ils pas ?

Bien sûr notre position varie suivant ce que l’on met derrière le mot PARENT.

Quant à cette répartition des qualités qui seraient typiquement féminines ou typiquement masculines.
Arrêtons de coller au sexe (sans jeu de mots) les clichés que nous envoie la société !
Certains comportements, en partie sexués, le sont par éducation sociale, rien ne nous obligent à nous y conformer.

Oh, la pauvre petite femme qui devient aigrie parce qu’elle a eu mal et le méchant homme qui l’a fait souffrir qui, bien sûr, ne peut être qu’égoïste et violent…
Ou le « petit » homme qui ne pense qu’au sexe et qui se fait manipuler par une veuve noire cupide (parce qu’elle a manqué d’argent dans sa jeunesse) qui le prend dans sa toile…

Heureusement, les êtres humains sont plus complexes que ça, et si nous regardions en dessous de la ligne de flottaison pour voir l’iceberg dans son ensemble ?
Et si nous arrêtions, ne serait ce qu’un instant, de classer à priori les individus dans des boites?
Désolé, ça doit sûrement être mon taux de testostérone…


(1) Aux Etats-Unis, depuis la fin des années 70, en Grande-Bretagne, en Belgique, aux Pays-Bas (dans ces deux derniers pays, les lesbiennes ont accès à l´insémination artificielle), des dizaines d´études ont été menées, aucune ne montre de différence significative entre les enfants issus d´un milieu homoparental et les enfants issus d´un milieu plus « classique».

Les pédiatres américains se prononcent pour l'adoption par le partenaire. (Homoparentalité)
Par Judith Silberfeld le 05/02/02
Etats-Unis - L'Académie américaine des pédiatres (AAP) a recommandé lundi 4 février que les enfants élevés par des couples homosexuels soient adoptés par le partenaire de leur parent. "Les enfants naturels ou adoptés d'un partenaire dans un couple d'homosexuels masculins ou de lesbiennes ont droit à la sécurité (qu'apportent) deux parents légalement reconnus", estime dans un communiqué cette organisation qui regroupe 55.000 pédiatres aux Etats-Unis.
L'AAP se réfère à de très nombreuses "études spécialisées qui suggèrent que les enfants dont les parents sont homosexuels ont les mêmes avantages et attentes en matière de santé, d'adaptation et de développement que les enfants dont les parents sont hétérosexuels"

28/12/2001
Des chercheurs norvégiens ont déclaré que les enfants qui étaient adoptés par des lesbiennes n'avaient pas plus de problèmes que les enfants d'hétérosexuels.
Deux étudiants en psychologie à l'Université de Tromso ont découvert que les enfants adoptés par des couples gays ne sont pas du tout désavantagés par rapport aux enfants adoptés par des couples hétéros ou par des mères célibataires.

Pour la France, une seule étude a été menée :
"L’homoparentalité ne semble pas constituer, en soi, un facteur de risque pour les enfants. " C'est la conclusion d'une thèse soutenue le 10 octobre 2000 à l'université de Bordeaux II par un pédopsychiatre qui a consacré deux années à étudier la question.
Le docteur Stéphane Nadaud était étonné que « n’importe qui » dise n’importe quoi, mélangeant orientation sexuelle du parent, différence des sexes et capacité d’être de bons parents et a donc décidé d'élaborer, "sans hypothèse a priori", la première étude scientifique française sur le sujet.
Selon cette thèse, intitulée "Approche psychologique et comportementale des enfants vivant en milieu homoparental", le développement psychologique des enfants élevés par des homosexuels est tout à fait normal et "ces enfants vont bien" selon les propres mots de l'auteur.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Ballade poétique - Blog de poésie
  • Ballade poétique - Blog de poésie
  • : La poésie est une promesse d’émotions dont je vous propose un aperçu dans mon blog accessible à tous où, en tant que poète amateur passionné, je partage mes créations. Vous y trouverez tout type de poème (classique ou moderne) : sonnet et alexandrin avec ou sans hémistiche, acrostiche, haïku, tanka, ode, triolet, pantoum, poème parodique et d’autres, que je vous laisse découvrir ainsi que des contes poétiques, des nouvelles et mes écrivains favoris. Bonne ballade poétique au pays des rimes.
  • Contact

Recherche