Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 16:57

Une puanteur règne et le bruit assourdit,

Le râle régulier du sombre train ourdit,

A vous faire oublier le reste de raison,

Que vous laisse la soif, la primaire oraison.

 

L’insidieuse faim bien plus lentement casse,

Signant un peu partout sa sombre dédicace,

Chaque vivant serré voit la mort qui persiste,

Quand un regret pourrit, un autre espoir résiste.

 

La finale arrivée éteint l’humanité,

De celui qui défend l’horrible insanité,

Violents coups de crosse et lèvres retroussées,

De gardiens survoltés, leurs libidos poussées.

 

Des clones, noir vêtus, imposent leur avis,

Dans l’enfer sont exclus tous les enfants ravis,

A leurs parents inquiets, impuissants à humer,

Cet instant redouté : quand tout part en fumée !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sousmarin - dans Alexandrins
commenter cet article

commentaires

flipperine 07/09/2015 11:28

un joli poème

Sousmarin 09/09/2015 12:32

Un qualificatif surprenant pour l'enfer... ;)

stellamaris 25/07/2011 07:49


Bonjour, Sous-marin
Pour le hiatus, il est entre "y" et "assistent. Donc ta solution ne serait pas valable.
Pour "planifient", tu as bien compris.
Et, pour "Faim insidieuse", je me suis en effet pris les pieds dans le tapis ...

Toute mon amitié.


Sousmarin 01/08/2011 01:56



Quelques changements effectués pour limiter les dégâts...



stellamaris 24/07/2011 23:11


Bonjour sous-marin, un poème puissant et magnifique ...

Par contre, puisque tu l'as posté dans "Sonnets et beaux vers", j'ai quelques remarques de prosodie à te faire :

La puanteur règne,// le bruit vous assourdit,.......La césure tombe sur un e muet ; elle doit toujours tomber sur une syllabe accentuée
Le râle régulier, du sombre train ourdit,
A vous faire perdre, le reste de raison,............La césure tombe sur un e muet ; elle doit toujours tomber sur une syllabe accentuée
Que vous laisse la soif, la primaire oraison .

Faim insidieuse, bien plus lentement casse,............En poésie classique, "in/si/di/eu/se compte pour 5 syllabes (diérèse) quand le mot n'est ni en fin de vers ni suivi d'un mot commençant par
une voyelle ; Du coup, ton vers à une syllabe de trop. De plus, la césure tombe sur un e muet, alors qu'elle doit tomber sur une syllabe accentuée.
Mais laisse dans les coins, ses preuves efficaces,........En poésie classique, les rimes "plurielles" ne riment pas avec les rimes "singulières
L’addition de pertes, serrés tous y assistent,...........En poésie classique, "L'a/ddi/ti/on" compte pour 4 syllabes (diérèse) ; Du coup, ton vers à une syllabe de trop. De plus, la césure tombe
sur un e muet, alors qu'elle doit tomber sur une syllabe accentuée. Enfin, hiatus y_assistent (un hiatus est le choc, en cours de vers, entre la voyelle finale d'un vers et la voyelle initiale du
vers suivant, non adoucie par un e muet élidé ; il est interdit)
Regrets qui pourrissent, les espoirs qui persistent.......La césure tombe sur un e muet quand elle devrait tomber sur une syllabe accentuée

L’arrivée finale, détruit l’humanité,....................La césure tombe sur un e muet quand elle devrait tomber sur une syllabe accentuée
De ceux qui planifient, l’horrible insanité,............Les mots en "voyelle + e muet + syllabe muette" (planifient) sont interdits en cours de vers parce que le e muet ne peut être élidé
Violents coups de crosses, babines retroussées,...........En poésie classique, "Vi/o/lents" compte pour 3 syllabes (diérèse) ; Du coup, ton vers à une syllabe de trop. De plus, la césure tombe sur
un e muet, alors qu'elle doit tomber sur une syllabe accentuée.
De gardiens survoltés et tout le temps poussés............"poussés", rime masculine, ne rime pas avec "retroussées", rime féminine

Un clone, noir vêtu, décide de la vie,
Dans l’enfer sont exclus, tous les enfants ravis,........."vie", rime féminine singulière, ne rime doublement pas avec "ravis", rime masculine plurielle
A leurs parents inquiets, impuissants à humer,
La destination où… l’espoir part en fumée...............Diérèse à "Des/ti/na/ti/on" (5 syllabes) : Ton vers à une syllabe de trop

Enfin, remarque complémentaire : Ton poème ne respecte pas la règle de l'alternance des rimes entre rimes masculines et féminines.

Toute mon amitié.


sousmarin 25/07/2011 00:59



Merci pour toutes tes remarques.


J'ai assimilé l'interdiction des e muets à la césure s'ils ne sont pas élidés, l'alternance obligatoire entre rimes masculines et féminines et le non accord de rimes entre
singulier et pluriel.


Concernant le hiatus, si j'ai bien compris, le bout de vers suivant serait bon: "y assiste en".


Concernant "planifient", si j'ai bien compris, il est valable en fin de vers ou sous la forme "planifie" suivi d'une voyelle pour l'élider.


Enfin, c'est clair pour les diérèses sauf pour "Faim insidieuse, bien plus lentement casse" où je compte bien douze syllabes.


Amitié.



Présentation

  • : Ballade poétique - Blog de poésie
  • Ballade poétique - Blog de poésie
  • : La poésie est une promesse d’émotions dont je vous propose un aperçu dans mon blog accessible à tous où, en tant que poète amateur passionné, je partage mes créations. Vous y trouverez tout type de poème (classique ou moderne) : sonnet et alexandrin avec ou sans hémistiche, acrostiche, haïku, tanka, ode, triolet, pantoum, poème parodique et d’autres, que je vous laisse découvrir ainsi que des contes poétiques, des nouvelles et mes écrivains favoris. Bonne ballade poétique au pays des rimes.
  • Contact

Recherche